Faraudaria Lengadociana - Hérauderie Languedocienne (castel de Montpelhièr)

-Forum dédié au jeu uchronique Les Royaumes Renaissants (Celsius Online). Les auteurs de ce forum ne garantissent pas la véracité historique des informations qui y sont publiées. Ils documentent, autant que possible, les fiches de synthèse qu'ils créent.-
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nous souhaitons marier des écus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayena



Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Nous souhaitons marier des écus   Ven 2 Mar 2012 - 23:34

Mariage noble. Conséquence : du travail pour les hérauts. Ha ! Et comme la Comtessa Consort de Lengadoc était fière d'être ce qu'elle était devenue, il fallait bien qu'elle puisse porter les blasons qui allaient avec. Mais surtout, elle aurait aimé profiter de l’occasion pour voir Aimelina qu'elle n'avait point revu depuis son mariage. C'était une excuse comme une autre.
Alors cahin-caha, la Boiteuse, quelques parchemins en mains et quelques petites choses goutues dans les bras de ses valets qui suivaient, la jeune femme se présenta dans les locaux qu'elle ne connaissait point.


[HRP : Je ne sais pas si on ferait ps aussi bien d'attendre le fief de retraite du perso Adrien pour refaire les blasons, je ne veux pas faire travailler pour rien.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelina

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 22/11/2011

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Mer 7 Mar 2012 - 13:23

Aimelina fuyait le conseil comme la peste. Mauvaise conseillère comtale, s'il en était ! Puérile et boudeuse, elle ne goûtait pas les insinuations dont elle était la cible là bas... Soit, on le comprendrait ; mais sa fuite ne faisait qu'alimenter ces insinuations, et le cercle vicieux enclenché ne lui permettait plus d'y voir un lieu de sain travail. Naïve qu'elle avait été, de croire si facile de tenir une charge comtale ! La hérauderie lui convenait finalement mieux. L'environnement était confortable, la hiérarchie, plaisante et de motivation égale.

Elle peignait, brodait parfois de sa main valide, sur un petit métier à broder, cherchait dans des volumes poussiéreux, et se faisait livrer bons vins et gourmandises. Pis-aller à une vie de bals et de festivités, mais en période de deuil royal d'une part, de dettes abyssales d'autre part, que peut-on espérer ?


-« Ayena ! Vous ici, je ne vous attendais pas ! Ai-je quelque affaire qui traînerait du côté de la médiation, pour que vous veniez me pêcher dans mon isoloir ? »

_________________

N'entame plus rien, voyez avec Ingeburge ou Ariana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayena



Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Lun 12 Mar 2012 - 21:58

Le regard à droite, à gauche... Bon, elle s'assoit. Aimelina pardonnera sans doute cela à la Boiteuse, qui avait un visage fatiguée, quoique moins que les jours qui avaient précédés le mariage.

- Ha, non. Pour cela, je vous réserve les pigeons et ne me déplace point en personne. Ca serait m'user les os pour trop peu !

Ha oui ! Car si Aimelina oubliait de publier les annonces rédigées de la main de la Portaparaulà, souvent les amies de la Vicomtesse prenaient le relai.

- Pensez bien qu'à chaque endroit son ouvrage. Je m'en viens donc donc vos bureaux héraldique pour parler... Héraldique.

La jeune femme se cala dans le siège et sourit.

- Auriez vous déjà oublié le mariage qui eut lieu il y a quelques jours ?

Non, c'était impossible.

- Il nous faudra d'ailleurs à ce faire parvenir à qui de droit le contrat de noces... Mais je l'ai oublié chez moi.

Une jeune mariée ne pouvait penser à tout...

- Enfin, pour l'heure, il faudra que vous m'aidiez à confectionner les nouveaux écus Desage. Il faudra allier d'Alquines, Crussol et blason de famille. Que du bonheur, n'est-ce pas ?

La Comtessa consort regarda autour d'elle.

- Ne vous ennuyez vous point icy ? C'est si calme comparé aux lieu du Conseil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelina

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 22/11/2011

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Jeu 15 Mar 2012 - 12:23

Aimelina pouffa.

-"Je croyais que seules les vieilles personnes se plaignaient ! Mais c'est peut-être qu'il vous faut un remontant."

Et tandis que l'Alquines expliquait sa venue et agençait trouvait dans son fauteuil la position qui lui était la plus agréable, Aimelina sortit du vin des Fenouillèdes, de la salicorne, des croquants de Saint-Félix. Qu'elle faisait payer par les services comtaux à ses propres producteurs, ne nous y trompons pas. Y'a pas de petits profits. On appellera ça "frais de bouche".

-"Nous avons le temps, pour le contrat. De toute façon la Hérauderie ne l'enregistrera que lorsque l'Eglise vous aura fourni le certificat, et je crois que ce n'est pas encore le cas ?"

Petit sourire en coin. On est toujours le con de quelqu'un - ou, plus poliment : on trouve toujours pire que soi. En matière d'administration, l'Eglise et la Hérauderie jouaient à qui avait les procédures les plus compliquées et les délais les plus longs... Et justement :

-"Blason de famille... Vous avez choisi ? Desage, Talleyrand, les deux ? Si c'est les deux, il faudra commencer par choisir leur assemblage, avant de passer à la suite. L'union Desage et Talleyrand..." Elle avait pris une voix feutrée et malicieuse qui n'annonçait, pour l'Alquines, rien de bon. Et pour cause... une gorgée de vin, et :

-« Votre nuit de noces, alors ? C'était comment ? »

_________________

N'entame plus rien, voyez avec Ingeburge ou Ariana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayena



Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Jeu 15 Mar 2012 - 21:56

De la Salicorne. Ayena allait finir par croire que c'était la devise d'Aimelina : toujours en avoir sur soi. Quelle manie étrange ! Les croquants, par contre, étaient bienvenus.

- En effet, nous attendons toujours le certificat. Je crois qu'ils sont en manque d'encre... On attend toujours ces choses là indéfiniment. Je devrait peut être leur faire un don pour qu'ils se pressent...

C'était triste à dire, mais sans doute le clergé passerait-il en effet à la vitesse supérieur avec une bourse offerte aux bonnes oeuvres. Il fallait avouer que les religieux s'habituaient vite aux largesses des nobles et que tout allait toujours en augmentant. La vie était chère, à cette époque !

- Ca sera Desage. Je n'ai jamais porté le blason Talleyrand, je ne vais pas commencer avec mon mariage. Ca serait un peu idiot, non ?

Elle leva les yeux au plafond, pensive et ajouta :

- Et sincèrement, le hibou Desage est bien plus joli que l'assemblage jaune et bleu des Talleyrand.

Et trop criard avec ça, faillit ajouter Ayena avant de se rappeler in extremis que ces couleurs là étaient aussi celles de la Viscomtessa qui lui faisait face. Enfin, il fallait espérer que ces histoires de coquetterie féminine (il fallait en effet penser aux vêtements de l'Alquines après, et le jaune ou le bleu ne lui allaient pas au teint...) passèrent sans trop se faire remarquer, ce qui fut sans doute le cas puisque le regard d'Aimelina se fit tout à coup plus... fripon.
Ayena rougit, évidemment, et baissa les yeux, évidemment. Poser ce genre de question... N'était-ce point inconvenant ? Et ici ? Si on venait à entendre les deux pipelettes ?


- Disons que... euh... hum...

La Comtessa Consort, qui était du genre délicate et naive, prude et pudibonde, se demanda comment formuler ce qui lui venait à l'esprit. Fiou...

- Nous avons beaucoup parlé. Et euh... Après... Ca a été bien.

Parler, certes, de la missive qui avait été échangée la veille de la noce et qui avouait deux trois choses gênantes sur le passé de la Belle. Et après, ça avait indubitablement dégénéré... Et quand on aime, on ne compte pas.

- Euh... Très bien...

Au plus grand étonnement d'Ayena, mais passons, ses joues étaient déjà assez brulantes comme ça. Poupette releva le regard vers son amie, comme pour demander si tout cela était normal. Après tout, ce genre de conversation n'apparaissait par pour la première fois entre les deux commères : Ayena avait eu le droit à une leçon de choses par sa témoin avant le mariage, et il fallait bien avouer qu'Aimelina était plus au courant de ce qui était "normal" ou non entre deux êtres, charnellement parlant, que la pauvrette qui faisait office d'épouse du Coms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelina

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 22/11/2011

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Lun 9 Avr 2012 - 21:04

Les rougeurs qui s'étalaient sur la peau de pêche de son amie étaient un délice à regarder. Aimelina l'imaginait au lit, et c'était un péché d'avoir dans les yeux ce genre d'images ; mais elle l'imaginait, et elle imaginait le déjà mûr et expérimenté Adrien, musculature développée, doigté expert... Était-il aussi membré que Germain ? Oh, Aimelina se garderait bien de vérifier ! Non, par respect pour son amie, elle s'en abstiendrait. Il y avait tant d'autres courtois à charmer - véritable défi, pour une handicapée.

-« Je me doute qu'il doit enseigner à merveille ! »

Et de se mordre la lèvre inférieure, yeux brillants. Sans doute était-elle indécente, alors même qu'elle n'avait rien dit ! Elle brûlait d'en savoir davantage, mais ne savait comment poser la question. Et puis, l'imagination, c'était encore mieux... Et là, son imagination carburait, si bien qu'elle s'arrangea comme elle put pour conclure :

-« C'est euh... Enfin, voilà ! Je ne peux rien pour vous, là, tout de suite. Vous devez porter les armes du Languedoc jusqu'à la fin du règne, et ensuite, Adrien aura un fief de retraite, et on ne sait pas encore lequel ! Mais n'hésitez pas à revenir à ce moment-là, sitôt connu le fief. Il y a une foule de possibilités ! »

Amen. Bavardèrent-elles longtemps encore ? Faut-il le savoir ?


Bien des jours plus tard...


Citation :
Chère amie,

J'ai réalisé avec les armes de Crussol, Alquines, Saint-Remèze et Desage quelques partitions que vous serez sans doute ravie de voir. Je vous les joins, vous pourrez en discuter avec votre époux ! Passez-lui le bonjour, je prie pour que votre ventre s'arrondisse bientôt. Quelle nouvelle ce serait !

Aimelina


***
http://img11.imageshack.us/img11/8127/pairle.png
http://img638.imageshack.us/img638/3944/ecartele.png
http://img259.imageshack.us/img259/7609/partij.png

_________________

N'entame plus rien, voyez avec Ingeburge ou Ariana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayena



Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Mer 11 Avr 2012 - 18:51

C'est une Ayena aux bras chargés de papiers qui se présenta donc à nouveau.

- Bonjorn, bonjorn !

Et le tas de rouleaux soigneusement rangés fut libéré sur le bureau de la Poursuivante.
Grand sourire de la Boiteuse.


- Je vous amène de quoi vous occuper...

D'Alquines sortit son acte de mariage, bientôt suivit par son contrat de mariage.


Spoiler:
 

- Voilà... Si vous pouviez vous occuper de donner tout cela à qui de droit, je vous en serait reconnaissante. Je vous avoue que je me perds facilement dans les méandres héraldiques et que je vous fait en cela plus grande confiance qu'à moi même...

Petit clin d'oeil pour corroborer ses dires.

- A propos du blason, Adrien et moi ne sommes point d'accord, mais il a donné sa faveur à mon penchant féminin. Qu'il est courtois, non !?

Tccchhh... Ce penchant signifiait surtout du travail pour Bras-Plus-Court...

- Lui préfère votre premier modèle, mais je trouve qu'il déforme trop Alquines. D'ailleurs, mes tours ne sont pas tout à fait les mêmes que sur vos croquis, mais je suppose que cela n'a pas d'importance ?
Le second ma foy est bien banal et révèle avec joie comme nos couleurs associées sont criardes... Mais passons.
Le troisième me siérait mieux.


Y'avait pas de conclusion. Pour le moment Ayena était sur sa lancée, de peur d'oublier quelque chose.

- Ha, oui. Il faudrait de nouveau sceaux pour Adrien. Les siens montrent la Voulte, qui n'est même plus à lui. Je suppose qu'un hibou serait approprié. Mais point tout le blason Desage, sa fille l'utilise déjà pour sceller. C'est possible, ça ?

Balle dans l'autre camp. Pauvre Lineta...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelina

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 22/11/2011

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Mar 17 Avr 2012 - 2:03

Aimelina prit tous les documents et expédia cela d'un sobre :

-« Je les communiquerai à Sylvestre, il est en charge de la lettre D de l'alphabet. »

Vinrent ensuite les discussions esthétiques. En la matière, les deux demoiselles avaient des goûts très différents, mais heureusement, l'héraldique était trop codifiée pour qu'on pût y trouver un réel mauvais goût.

-« Oh, la déformation peut se corriger, ce n'est pas une règle absolue. Je vais essayer de le refaire avec des tours bien allongées. Concernant les tours, et bien... Déjà, je ne sais pas les dessiner exactement comme sur votre modèle, mais c'est suivre la description qui compte. Et j'ai suivi la description que l'armorial d'Artois donne pour Alquines, qui est d'ailleurs différente de ce que représente le blason. Mais certains hérauts ne savent pas dessiner une description, et par défaut, c'est toujours la description qui fait foi. Et la description dit que chaque tour a quatre créneaux, ce que j'ai fait. En revanche, la description ne dit pas que l'on doit voir les joints des pierres. Si on devait les voir, il faudrait que la description dise "maçonné de sable". La description ne le dit pas, donc je n'ai pas mis les joints des tours. Elles paraissent plus blanches que ce que vous portiez avant, c'est sûr... »

Tout en parlant, elle étalait pigments sur un document, pour son nouvel essai.

-« Puisqu'on parle de vos armes, ça m'amène à une question... Dans le nobiliaire, vous voulez paraître avec quel nom ? Ayena Desage, Ayena d'Alquines, Ayena de Talleyrand ? Autre chose ? Pour le sceau d'Adrien, c'est tout à fait possible, le hibou. Pouvez-vous me rappeler quelle devise il porte avec ça ? »

Son dessin touchait à sa fin... Ayena pouvait déjà le voir à contre-sens, et la Linèta le pivota pour le rendre plus visible.

-« Attention, les pigments ne sont pas secs... Comme cela, c'est mieux ? On peut rester aussi sur celui que vous avez dit, mais il fallait quand même montrer ce que ça fait, sans écraser les tours. »


_________________

N'entame plus rien, voyez avec Ingeburge ou Ariana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayena



Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Mar 17 Avr 2012 - 19:38

Etre en charge d'une lettre, ça devait être rasoir. M'enfin, chacun sa vocation et Ayena ne pipa mot. Enfin quand même, pauvre Sylvestre.

- Oh, je vous fait plus confiance qu'aux artésiens.

Et ça n'était pas compliqué : là bas, on aimait à octroyer des fiefs qui se révélait quelque temps plus tard hors d'Artois... C'était quand même fou.
La jeune femme, tout en écoutant Aimelina lui faire un cour, louchait sur ce que la Poursuivante était en train de dessiner.


- Euh...

Paraitre sous quel nom ? Ben, D'Alquines. N'était-ce pas ainsi qu'elle signait toutes ses lettres ? Qu'on la conaissait ? Mais puisque Bras-Plus-Court posait la question, c'est qu'il y avait matière à réflexion, non ? Alors euh... si les artésiens décidaient encore que d'Alquines ou Thérouanne n'étaient pas en Artois, il ne valait mieux pas paraitre sous le nom de ce fief chéri.

- Ayena de Talleyrand Desage. C'est possible ça ?

Famille avant territoires. Ouais. Mieux.

- Alors, j'ai fait quelques recherches en supposant que vous me poseriez la question...

Avec un regard futé, elle sortit un petit morceau de parchemin de sa manche.

- Ce qu'il y avait sur sa dernière matrice, c'était ça :

Citation :
+S:ADRIEN:DESAGE:BARON:DE:LA:VOULTE:AD:HONORES:AD:UNGUEM

Elle fait la moue : elle a du farfouiller pour trouver ça. Et c'était la devise portée aussi par la précédente épouse du Desage.

- Alors je suppose que l'on pourrait modifier ça... Mh... Comme ça ?

Elle griffonna :

Citation :
+S:ADRIEN:DESAGE:AD:HONORES:AD:UNGUEM:

- "Pour l'honneur avec le plus grand soin". Je ne vois pas trop ce qui est entendu derrière le soin, mais ça n'est pas la première devise mystérieuse !
D'ailleurs, la devise est personnelle, n'est-ce pas ? Je peux continuer à porter la mienne, indifféremment de celle de mon époux ?


Le nouveau modèle de blason, rectifié laissa Ayena pantoise. Arf. Les couleurs n'allaient pas du tout ensemble, c'était un comble.

- Bon, allons-y pour ce modèle là. Au moins, la partition change de ce que l'on voit d'habitude.

Elle haussa les épaules.

- Pour Adrien, il faudra penser à faire passer la croix euh... la croix militaire, je croix, derrière votre oeuvre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelina

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 22/11/2011

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Mer 25 Avr 2012 - 1:13

Aimelina nota soigneusement toutes les informations pour les sceaux, puis répondit :

-« Un sceau est tout à fait personnel, oui, le symbole et la devise qui y figurent peuvent être différents au sein d'un couple. D'ailleurs, si votre sceau n'a pas été fait voici trop longtemps, il doit être encore valable. Il faudra en tout cas me fournir votre devise aussi ! »

[hrp] Pardon pour le retard Embarassed
Pour les blasons, voilà. Je n'ai pas mis de devise à Adrien puisqu'il ne portait pas la sienne auparavant, mais s'il la veut, je l'ajoute sans soucis !

[/hrp]

_________________

N'entame plus rien, voyez avec Ingeburge ou Ariana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ayena



Messages : 7
Date d'inscription : 02/03/2012

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Mer 25 Avr 2012 - 11:12

- Mh, je parlais de la devise indifféremment du sceau. Je ne comptais pas changer de scel. Et donc, ce qui est inscrit sur mes sceaux, c'est euh...

Elle sortit la matrice la tourna dans plusieurs sens pour en deviner le contenu.

Citation :
+S:AYENA:D:ALQUINES:UNE:PIERRE:POUR:MA:FORTERESSE

- Voilà, "Une pierre pour ma forteresse", c'est ma devise.



[HRP : Perfect, merci. C'est tout bon ![/hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimelina

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 22/11/2011

MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   Jeu 26 Avr 2012 - 15:53

Hochement de tête.

-« Entendu, c'est parfait ! La mention sera portée sur le listel au bas des armes. Je réalise vos deux versions dans la journée, je transmettrai à Puèchgaug pour validation, puis vous les enverrai, en espérant que cela vous plaira ! »

C'était la fin, elles n'avaient plus rien à se dire - du point de vue héraldique, tout du moins. Aimelina laissa ses doigts traîner vers une pousse de salicorne, et la mangea. Sereine.

_________________

N'entame plus rien, voyez avec Ingeburge ou Ariana
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nous souhaitons marier des écus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nous souhaitons marier des écus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» arrêt convention SESSAD
» oune video eud tcheu nous
» nos enfants nous épatent
» Ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant. — Mat. 6:13.
» qu'est-ce qui nous conviendrait ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faraudaria Lengadociana - Hérauderie Languedocienne (castel de Montpelhièr) :: Ofici del Faraut de Lengadòc - Bureau du héraut du Languedoc :: Demandes Diverses, Questions au Héraut...-
Sauter vers: