Faraudaria Lengadociana - Hérauderie Languedocienne (castel de Montpelhièr)

-Forum dédié au jeu uchronique Les Royaumes Renaissants (Celsius Online). Les auteurs de ce forum ne garantissent pas la véracité historique des informations qui y sont publiées. Ils documentent, autant que possible, les fiches de synthèse qu'ils créent.-
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 description (du Comté) de Foix

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Polstephie
Admin
avatar

Messages : 1110
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: description (du Comté) de Foix   Lun 22 Fév 2010 - 17:49

Natale a écrit:
ARMORIAL DE LO COMTAT DE FOISH




La Comta di Tolosa est constituée principalement de trois grands « pays » :

o au nord l’Albigeois (avec le Sidobre : secteur de Castres)

o au sud l’ancien comté de Foix

o au milieu le Lauragais (comprenant Toulouse et Castelnaudary)



Aux pieds des Pyrénées la Bonne Ville de Foix s’est rendue maîtresse de la vallée de l’Ariège.

Cette dernière s’écoule depuis la frontière avec la Catalogne, avant de déboucher à Foix. Elle s’est creusée ensuite un lit au travers du massif du Plantaurel et arrive dans la plaine à Pamiers.

C’est à Cintegabelle que l’Hers Vif rejoint l’Ariège après avoir irrigué au préalable toute la région de Mirepoix.

A l’ouest l’Arize prend sa source dans le massif des Pyrénées (massif de l’Arize et piémont pyrénéen), elle creuse ensuite le pays avec de nombreuses cavités et gouffres impressionnants (Mas d’Azil), elle est ensuite rejointe par le Volvestre, avant de se jeter dans la Garonne à la hauteur de Carbonne (bien en amont de Toulouse et de Muret).


Le comté de Foix est connu dès l’antiquité pour ses mines de fer et ses chevaux les Mérens.


Le premier comte de Foix apparaît en 1012 suite à la succession du comte de Carcassonne Roger le Vieux.

Roger Ier (1034 – 1067) est le premier à porter le titre. Ayant récupéré l’héritage des comtes de Caboet et de Castelbon, les comtes de Foix étendent leur influence jusqu’en Andorre.

Une politique opportuniste permettra à ces seigneurs d’affirmer leur prépondérance dans toute la région (Mirepoix, Razès, mais aussi fut un temps Carcasse, et Couserans…).

C’est à partir d’Ermengarde (1071), sœur de Roger III de Carcassonne et épouse du vicomte Raymond Trencavel de Narbonne, qu’une partie de l’héritage de Roger Ier passe sous la suzeraineté du comte de Barcelone.

Les Comtes de Toulouse étaient suzerains des vicomtes de Carcassonne et des comtes de Foix, les comtes de Barcelone le devinrent ainsi à leur tour.

A son retour de la Première Croisade, Roger II fonde la ville de Pamiers.

Les comtes de Foix deviennent petit à petit les arbitres entre le comte de Toulouse et le comte de Barcelone quand à la suprématie sur le Languedoc.

Par ailleurs les comtes eurent également à souffrir de la croisade contre les Albigeois (le Mas d’Azil était réputé comme la Genève des Pyrénées), en plus d’être accusés d’hérésie, les comtes de Foix perdirent définitivement tout le Mirapès (région de Mirepoix et Lavelanet) au profit des croisés (famille de Lévis).


En février 1245 Roger IV de Foix accorda la liberté aux Fuxéens.

Les comtes de Foix reconnurent la suzeraineté des Rois de France.

Roger-Bernard III devint le premier coprince d’Andorre, titre partagé avec l’Evêque d’Urgel.

Ils obtinrent également du Roi de France la vicomté de Lautrec (Albigeois 1339) et se heurtèrent aux prétentions des comtes d’Armagnac (1360…).

Isabelle de Foix-Castelbon avait hérité de tous les domaines de la maison de Foix, mariée à Archambaud de Grailly (1384), elle devint alors suzeraine de la vicomté de Béarn.

En pleine Guerre de Cent Ans la Maison de Foix-Béarn prit fait et cause contre le Roi de France avant de devoir s’incliner devant lui.

Leur héritier Jean Ier se lia avec les dynasties de Navarre, d’Albret (Gascogne) et d’Aragon. Gaston IV, son fils, épousa Eléonore de Navarre, dont le père Jean II d’Aragon, lui confia le gouvernement du Royaume de Navarre et le choisi pour lui succéder sur le trône (traité de Barcelone 1455). Gaston IV de Foix-Béarn aida le roi de France Charles VII à la reconquête de la Guyenne (1442 - 1453).


En l’An de Grace 1456 notre Bon Roi Lévan III conquiert Foix, ainsi que le tout le sud ouest des Royaumes aux souverains espagnols d’Aragon et de Navarre.







Suite de l’histoire irl :



Les comtes de Foix de Béarn et de Bigorre, vicomtes de Castelbon et de Narbonne étendirent leur influence dans le sud ouest : Albret, Navarre…

Henri III comte de Foix et Roi de Navarre participe aux Guerres de religion avant de devenir roi de France sous le nom d’Henri IV.

Les Guerres de Succession d’Espagne favorisent les communautés montagnardes comme celle du Donezan qui en profitent pour s’émanciper.

Le département de l’Ariège est crée le 4 mars 1470, suite à la Révolution française, à partir des comtés de Foix et Couserans. Il fait parti de la région Midi Pyrénées, et est riverain avec celui de la Haute Garonne, de l’Aude et du Roussillon, mais aussi la Principauté d’Andorre et de la Catalogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
description (du Comté) de Foix
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le blason du Comté de Bigorre.
» Bouchées au comté, basilic et tomates séchées.
» Omelette au comté, jambon et fines herbes
» Gratin chou-fleur et brocoli au comté
» Parmentier de comté aux endives 4 pts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Faraudaria Lengadociana - Hérauderie Languedocienne (castel de Montpelhièr) :: Hérauderie Toulousaine :: Armorial Toulousain :: Foix-
Sauter vers: